Saison 2 – Episode 11 – Coup de Grace, vos réactions !

L’épisode 2×11 de The 100 vient d’être diffusé sur la CW, un épisode dans lequel Bellamy n’est pas ménagé …
Au résumé de cet épisode 2×11 intitulé « Coup de Grace », la tentative de Bellamy et Lincoln pour infiltrer Mount Weather a de terribles conséquences. Abby se bat pour garder le contrôle alors que Clarke gagne en puissance dans son nouveau rôle de leader. Puis alors que Monty et Harper sont toujours portés disparus, un Jasper désespéré confronte le président Wallace et exige des réponses.
Vos réactions sur ce nouvel épisode de The 100 ?

You can leave a response, or trackback from your own site.

3 Reponses to “Saison 2 – Episode 11 – Coup de Grace, vos réactions !”

  1. linctavia dit :

    Franchement il était génial et j’ai vraiment retenu mon souffle pendant tous l’épisode, j’avais trop peur pour Bellamy! Je dois avouer qu’au départ, je n’aimais pas trop Maya, mais après ce qu’elle a fait pour Bellamy, elle est remontée dans mon estime! Je regrette qu’Octavia n’ai pas été plus présente car l’évolution de son personnage est vraiment importante, je trouve aussi dommage de ne pas avoir parlé de Lincoln, on ne sait pas où il en est, s’il est redevenu un reaper ou non, mystère total! Bref sinon super épisode et j’ai hate d’être à la semaine prochaine! <3<3<3

  2. natou dit :

    juste excellent
    @linctavia : je pense comme toi mais en 42 min, on peut pas tout avoir
    maya est humaine et mm si elle a envie de vivre, c’est assez difficile de dire pour vivre, je dois vider un autre humain de son sang
    et puis elle aime jasper
    Lincoln, on le verra plus tard !
    le fils qui fait enfermer son père : c’est plus que de la trahison – quant à la docteur, elle est à éventrer
    en fait, le président de MW a su mener la race humaine là où ils en sont ; ils ont développés des techniques dont auront besoin les grounders et les skypeople – pour eux, les taupes, il est temps pour eux de mourir et de laisser la place à ceux qui ont du lutter pour vivre sur terre – (après tout, hormis les enfants, ce sont tous des criminels les taupes)

  3. Lentilles dit :

    Giflez Clarke… Mais giflez la ! Abby, tu es sa mère, c’est à toi de le faire. Je veux dire, je suis consciente que son plan de renvoyer le militaire de Mont Weather à sa base avec des menaces est une bonne idée, mais qu’est-ce qui l’empêchait d’en discuter d’abord avec sa mère, la chancelière, ou Kane ? Rien ! Ils auraient même sans doute approuvé ! Et ne lui donner que six heures d’oxygène c’était vraiment juste… de la cruauté gratuite. Et stupide puisqu’elle a besoin qu’il arrive vivant.

    Dans les autres points négatifs, la prise de pouvoir du fils de Dante. Je peux concevoir que son influence est devenue plus grande que celle de son père, mais en l’occurrence ça sort de nulle part ! Nous avons certes eu des confrontations père/fils, mais jamais les relations entre eux et les autres habitants de Mont Weather n’ont été montrées. Du coup, bah ce coup d’état sort un peu d’un paquet de chips.

    Dans les points positifs maintenant : Maya. Son dilemme entre le siens et la morale est plutôt poignant je trouve et j’adore son « qu’est-ce que vous croyiez trouver ici ? » face aux enfants.

    J’aime aussi le peu qu’on voit d’Octavia, le fait qu’elle « sécure le périmètre » avec les grounders, qu’elle combat un militaire de Mont Weather et que c’est la seule qui s’inquiète pour Bellamy et Lincoln.

    Et bien sûr, les habituelles distorsions de logique : Bellamy frais comme un gardon après qu’on lui ai prélevé une pinte et demie de sang… Il n’a même pas bu beaucoup après ça ! Pourtant, à peine s’il a une tête de déterré.

    En général, j’ai plutôt bien aimé cet épisode quand même… L’histoire avance et on peut même apercevoir un peu de profondeur.

    -> Natou, pour réagir sur ton commentaire sur les taupes et les criminels, je considère que les seuls « criminels » de Mont Weather sont les dirigeants, et certains avec circonstances atténuantes. Les gens savent d’où vient le sang qui les soigne, certes, mais ils ont toujours vécu comme ça et ils sont tous certains que c’est leur seule chance de survie. Pour eux, même si cette pratique frôle la moralité, c’est une habitude, quelque chose avec laquelle ils ont toujours vécu et pour moi c’est simplement humain.

Laisser une réponse

Powered by WordPress | Designed by JB