Sondage : Votre scène favorite de l’épisode 3×01

Excellente reprise pour The 100 avec un premier épisode de la saison 3 qui a véritablement tenu toutes ces promesses et il nous tarde déjà de découvrir la suite !
En attendant le prochain épisode, je vous propose de revenir sur cet épisode « season premiere » intitulé « Wanheda Part One » et de désigner quelle a été votre scène favorite de ce tout premier épisode.
N’hésitez pas à argumenter votre choix dans les commentaires ou à ajouter une scène que j’aurai pu oublier dans le sondage.

Quelle a été votre scène préférée de l'épisode 3x01 de The 100

View Results

Loading ... Loading ...
You can leave a response, or trackback from your own site.

12 Reponses to “Sondage : Votre scène favorite de l’épisode 3×01”

  1. natou dit :

    tout m’a plu – et la saison commence plutôt pas mal
    j’ai tjrs aimé le couple octavia/Lincoln
    par contre ce que je déteste, c’est que l’on nous serve de l’homosexualité dans une scène, tout ca pour faire bon chic bon genre.
    cette scène était hors propos et ca m’a gonflé tout simplement
    je plains jasper aussi – la mort de maya a été difficile pour lui
    mais les mountains étaient des enflures, pas tous mais la plupart donc, un mal pour un bien

  2. Nathalie dit :

    Coucou,
    Tu es revenu, je pensais écrire mon avis, sur l’article « vos réactions à propos de l’épisode… » mais vu que tu as commencé ici, c’est parfait!

    Tout d’abord, comme toi, j’ai bien aimé ce premier épisode. Il a un bon rythme, des réponses sont données, des questions sont posés, il pose de bonne base.
    Je ne pourrais donner mon avis sur tout, car le « problème » qui survient maintenant avec The 100, c’est qu’il y a un sacré paquet de personnage…

    J’ai adoré le développement sur le personnage de Raven, le fait que tout ce qui lui ai arrivé, est une conséquence, et qu’elle est une sorte de PTSD.

    La colère et la tristesse de Japser sont bien mis en avant, sans en faire des tonnes pour que le personnage nous énerve, mais assez pour son développement. Il deviens plus ou moins « suicidaire » et cela peut être très intéressant.

    Pas grand chose à dire sur Bellamy, une copine qui sort du chapeau, très peu d’interaction avec Octavia,…

    La relation entre Lincoln et Octavia évolue très bien, et on sent les conflits, qui résulte de la différence de milieu et de croyance, le fait de n’appartenir à rien. Chacun essaye de trouver sa place, de s’intégrer au mieux. J’ai hâte de voir où cela va nous mener.

    Kane et Abby = <3

    Pour Clarke, je peux comprendre. Mais cela ne m'a pas trop choqué. On survole presque son personnage dans l'épisode. On nous dit où elle est, et à peu prêt ce qu'elle fait, mais guère plus. Où a-t-elle appris à parler Trigedasleng ? qu'a-t-elle fait pendant 3 mois ? Comment a-t-elle trouvé ce poste d'échange ? Enfin j'ai beaucoup de question en tête, et cette scène m'a juste montré qu'elle cherchait du réconfort.

    Et enfin ALIE/Jaha/ Murphy je sais pas trop où va finir cette histoire de IA, de bombe, de ville lumière, et là encore j'ai bien trop de question. Mais j'ai adoré le pétage de plomb de Murphy et le fait de retrouver Emory. J'attends de voir où toute cette histoire va nous emmener… je vous avouerai que j'ai un peu peur, car je ne vois pas comment les scénaristes peuvent arriver à faire cohabiter les grounders, et l'IA… A voir…

    Désolé pour le long post, mauvaise habitude qui revient vite.

    • natou dit :

      coucou toi, tu es revenue aussi 🙂
      à vrai dire, je n’ai pas fait attention à la section dans laquelle je me trouvais

      pour bellamy, oui c’est vrai que le petit lapin est sorti du chapeau – mais apparemment, 3 mois se sont écoulés – et comme tu le soulignes pour Clarke ; les personnages ont besoin de réconfort – et à cet âge là, la sexualité est importante !!!!!!!!!!

      pour Murphy, seul dans le bunker ; j’ai trouvé son interprétation pas mal – après, oui, j’attends de voir la suite – le bateau blindé qui sort de nulle part –
      on dirait aussi que l’enfermement était voulu jusqu’à qu’il mange la dernière conserve (heureusement qu’il n’est pas boulimique 🙂 )

      pour octavia, l’arche est un mauvais souvenir étant donné qu’elle a été obligée de se cacher toute son enfance et enfermée à l’adolescence -et puis elle est en crise de rebellion – Lincoln est plus sage et , il pense que l’union entre les 2 peuples est possible

      c’est une série qui a du potentiel – après ca plait ou ca plait pas !
      cet été, en attendant, j’ai découvert outlander (historique et aventures) : pas mal aussi

      j’aime bien ces séries américaines – ca donne parfois à réfléchir et parfois, il faut prendre et en laisser – ca occupe l’esprit et ca nous change des séries françaises policières « en série » MDR

      au plaisir d’échanger

      • Nathalie dit :

        Je vais faire du hors sujet, mais j’en profite car il y a pas grand monde vu que c’est le début de saison…
        Oui moi aussi, j’adore les séries américaines. Outlander, ça fait un bout de temps que j’y pense. Je vais peut être m’y mettre.
        Sinon, j’aime beaucoup Orphan Black, Orange is the new Black, Homeland, et cet été j’ai regardé UnReal (critique des télés réalités) et Wentworth (série australienne dans le milieu carcéral féminin et qui est vraiment très très bien, très réaliste).
        Je regarde pratiquement toutes les séries de super héros (marvel et DC), et quelques nouveautés dont j’attends de voir si j’accroche vraiment ou pas. Il y a Colony dont tu m’avais parlé, avec lequel je vais tenter ma chance aussi. 🙂
        Voilà, ça fait beaucoup, mais ça reste une passion et il y a rien à la télé d’intéressant, alors je m’exporte visuellement! 😉

  3. Lentilles dit :

    C’est ici qu’on commente ? *Lentilles fait craquer ses doigts

    Tout d’abord, je l’avais craint, c’est arrivé : personne n’en a rien à cirer que Bellamy/Clarke & Monty ont perpétré un génocide. Même le problème de Jasper en est réduit à « Maya est morte » et pas à « on a tué Maya et tout son peuple ». Les seules personnes que ça intéresse, à savoir les grounders, trouvent ça génial…

    Ce qui amène tout de même la question : comment les grounders sont au courant ce qui s’est passé à Mont Weather ? Enfin, plutôt, d’où les grounders tiennent-ils leurs informations incomplètes sur ce qui s’est passé à Mont Weather ? Même s’ils ont évidemment remarqué que la montagne était tombée, il ne me semble pas qu’il y avait un grounder dans les parages au moment où c’est effectivement arrivé. Ce n’est pas non plus, je pense, quelque chose dont les gens de l’arche se vanteraient lors de relations diplomatiques. Et puis comment est-on arrivé de « Bellamy/Clarke & Monty ont exploité une grossière faille dans la sécurité de Mont Weather, avec l’aide de Raven & Wick, ainsi qu’un petit coup de main de Jasper & Cie au passage » à « Clarke a fait tomber la montagne à elle seule » ?

    Et Clarke… Clarke. Par où je commence ? Non seulement elle n’est pas morte, mais en plus elle a appris à tuer des panthères (on remarque que ni la panthère, ni le lapin n’ont deux têtes, ou autre déformation due aux radiations), à parler la langue des grounders, elle est tellement géniale que tous les grounders veulent la tuer, sauf la troqueuse qui est totalement sous son charme… Elle fait des gaufres, a appris le tango et a été contactée pour devenir maître de l’univers aussi ? Surtout qu’elle n’est pas du tout suspicieuse la tête baissée quand les guerriers viennent interroger la troqueuse…

    Bref, je ne pensais pas que je pouvais détester Clarke plus, mais en fait si, carrément x)

    Dans un autre registre, j’ai beaucoup aimé la scène sur la route vers le secteur 7, où tous les ados sont heureux, surtout en réalisant que ce n’est qu’une façade qui vole très vite en éclats : Jasper est complètement suicidaire, Raven a des troubles de locomotion et les garde pour elle, Octavia se sent étrangère, et Bellamy et Monty n’ont visiblement pas de problème à vivre avec un génocide sur la conscience…

    En passant, je suis fan des scènes entre Octavia et Lincoln, autant pour leur relation à eux que pour leur relation à l’arche. Octavia qui dort dehors, c’est fort, surtout en parallèle du fait que, sur l’arche, elle ne pouvait jamais sortir.

    Le montage du début sur Murphy qui pète les plombs dans son bunker était bien fait, nous permettant d’avoir la confirmation de l’implication d’ALIE dans l’apocalypse tout en donnant la mesure du temps qui passe.

    D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé Murphy qui balance son scepticisme à la face de Jaha, jusqu’au moment où il change d’avis parce qu’il a vu Emory. Parce que, on est bien d’accord, Emory c’est celle avec qui il a marché une journée max, qui les a menés droit vers son frère qui les a menacés avec un bazooka et qui les a dépouillés de leur eau et de leurs vivres, n’est-ce pas ? Pourquoi il lui fait confiance déjà ?

    Brefouille, je suis le camp de l’arche avec intérêt, attention mitigée pour Jaha/Murphy/ALIE & Cie, et souhaite toujours aussi ardemment la mort de Clarke (:

    • Nathalie dit :

      Contente de te revoir Lentilles!!! 🙂 Je ne savais pas si tu allais revenir.
      En tout cas, je ne suis pas déçue, tu as toujours la langue acéré, surtout vis à vis de Clarke. Je ne suis pas d’accord sur tout avec toi, car malgré tout c’est l’un de mes persos préférés. Mais il est vrai qu’elle a beaucoup évolué en trois mois, peut être un peu trop…

      Il ne s’attarde pas sur le massacre de Mount Weather car ils sont dans l’optique « c’était nous ou eux » Et pire encore ils les dépouillent, ainsi va la guerre. J’aime bien la réaction de Jasper, même s’il est surtout focalisé sur Maya.

      Et pour moi, ça me dérange pas que les grounders soient au courant, car comme on l’a vu en saison 1, ils ont tendance à espionner dans les arbres. Et je pense, que même s’ils ont « fui » la bagarre, ils étaient intéressé par le résultat.

      Et oui Emory est la nana du désert, qui les a trahi avec son frère et le bazooka. Il lui fait confiance, parce qu’elle lui a soufflé dans l’oreille de suivre le nord, et parce qu’elle a un joli sourire. 😉

      • Lentilles dit :

        Toujours de service o/ (tant que je peux casser du sucre sur le dos de Clarke, je suis partante x))

        Plus le fait qu’elle a ‘trop’ évolué, c’est surtout qu’elle a évolué trop ‘positivement’. On dirait vraiment que, pendant trois mois seule (ou presque) dans la forêt, il ne lui est arrivé aucune tuile ! Comme si même la NATURE était fan de Clarke et voulait l’aider. Franchement, si elle a traité toutes ses plaies comme la griffure de la panthère, c’est un miracle qu’elle a pas été infectée par la gangrène… (ni une pneumonie… c’est quand l’hiver dans la région ?)

        Alors que, d’un point de vue narratif, ça aurait été super intéressant d’avoir une Clarke malade, perdue et au plus bas, qui échappe à peine aux grounders à ses trousses. Une déchéance aurait appuyé son mal-être et prédit un retour en force qui n’en aurait été que plus spectaculaire. Mais non. C’est Clarke. C’est une légende, et elle est à la hauteur de sa légende. Forcément.

        Quant à la trivialité du génocide… Je peux comprendre que Kane/Abby & Cie s’en fichent. Je veux dire, ils participaient activement à un système politique où ils envoyaient le moindre voleur à la mort, où ils dénonçaient leur propre famille et où ils utilisaient leurs enfants comme cobayes. Donc d’accord, pas la meilleur boussole morale. Mon problème est principalement avec Bellamy et Monty eux-mêmes, qui ne montrent AUCUN signe de remord, de malaise, de dégoût de soi, de rien. Alors que Monty a vécu avec les gens de Mont Weather, et que Bellamy a été témoin direct du fait que la base était pleine de personnes ordinaires qui n’avaient rien demandé à personne.

        Et puis, d’un point de vu externe à la série : c’est quoi cette morale ? L’absolution d’un génocide ? Je ne suis pas quelqu’un de très attachée aux conventions sociales, mais quand même y’a des limites… Quand on utilise quelque chose d’aussi gros que ça, il faut l’adresser. Et pas le réduire juste aux états d’âme de Clarke. On voit bien que le camp de l’arche n’en est plus au stade de sa simple survie, mais qu’il se développe, ce serait peut-être le moment de discuter éthique, non ? De voir certains des quarante et quelques adolescents qui ont vécu à Mont Weather être mal à l’idée qu’ils ont survécu au prix d’une ‘civilisation’ (même si c’était « eux ou nous », ça n’exclut pas la culpabilité. la plupart du temps, la culpabilité n’a pas de base logique). Alors que là, Jasper est le seul qui semble y penser, et il est présenté comme autodestructeur et à moitié taré (ce qui est compréhensible, hein, ce que je veux dire c’est qu’ils pourraient faire un meilleur boulot à nous rendre mitigés sur la décision de Clakre/Bellamy & Monty).

        Bien sûr, tout cela peut encore arriver. J’espère que ça arrivera.

        Je ne pige toujours pas comment les grounders sont arrivés à « Clarke a fait tombé la montagne à elle seule ». Mais bon, c’est pas le truc le plus illogique que j’ai accepté dans cette série 😉

        Et j’avais oublié qu’Emory avait donné une direction à Murphy. C’est un peu plus sensé, je suppose, surtout en considérant que Murphy n’a pas vraiment d’autres endroits où aller…

        • natou dit :

          coucou Lentilles 🙂

          en ce qui concerne le génocide, je comprends ce que tu veux dire – mais que ce passe t il à l’heure actuelle dans notre société ?
          génocide arménien, on en parle jamais
          génocide juif, alors là, on commence à peine à dire que la France était un pays de vendus
          génocide Rwanda, on s’en fout, ils sont noirs (car c’est bien ca la réalité)
          il y a d’autres exterminations dont on entend mm pas parlé parce que les médias et les états s’en foutent complet

          alors imagine, la situation, les skypeople qui veulent une terre – les grounders qui défendent leur terre, et les mountains qui ont fait crever 80% de la population pour que leur terre soit à nouveau livre d’etre pourrie 1 siècle plus tard

          les mountains ont créé un génocide mondial en exterminant la population – certainement eux qui ont créé ALIE sinon pourquoi ils auraient survécu ? ==> 100 ans plus tard, il paye l’addition de leurs méfaits (juste retour des choses)

          les skypeople, société punitive et restrictive et tueuse à leurs heures
          ==> leur survie sur terre ne viendra que du fait qu’ils sont dominants d’un point de vue intellectuel
          c’est prouvé scientifiquement, quand une espèce mm en sous nombre s’impose à une espèce inférieure ; elle finira par dominer

          alors génocide ou pas ???? les mountains ont mal agit et leurs descendants ont payé – sachant qu’ils perpétraient des crimes pour leur survie – alors, à un moment donné , il faut se poser des questions.

          Les seuls légitimes dans tout cela, ce sont les grounders qui ont survécu à tout cela – mm s’ils l’ont fait comme des bêtes sauvages

          après Clarke, ce n’est pas mon personnage préféré – elle tue une panthère – quel exploit ! elle est mm passé chez le coiffeur pour se faire des rastas rousses

          LOL ………MDR………..à bientôt les filles

          • Lentilles dit :

            C’est pas tout à fait vrai… Bien que je suis d’accord sur le fait que les génocides dans la réalité devraient globalement être plus reconnus et condamnés, ce n’est vraiment pas à ce point. On parle du génocide arménien, ou en tout cas j’en ai entendu parler, et les propos étaient justement une indignation sur le fait qu’il ne soit pas reconnu, idem pour les Khmers rouges au Cambodge. Le génocide juif a été adressé de long en large, tous les européens de l’ouest au moins l’ont étudié à l’école, l’Allemagne et les allemands en ont souffert longtemps et la SNCF paie encore des réparations parce que des juifs ont été déportés dans leurs trains. Au Rwanda, le front tutsi dont les autorités essayaient d’éradiquer l’ethnie a gagné la guerre civile…

            Et, justement, c’est exactement parce que la réalité n’a pas un super historique dans le domaine que la fiction ne devrait pas dépeindre ça à la légère. Je ne vais pas dire qu’elle devrait le dépeindre comme un crime contre l’humanité, parce que les circonstances étaient largement différentes de tout ce qu’on a pu avoir dans la réalité, mais au moins comme quelque chose qui est questionné, condamné, mal vécu, à ne pas reproduire, etc.

            Ensuite, Mont Weather n’a pas déclenché l’apocalypse. Ou du moins, nous avons plus de raisons de penser qu’ils n’ont rien à voir avec que de raisons de penser qu’ils y sont pour quelque chose. S’ils ont survécu passablement bien, c’est simplement parce qu’ils avaient une base militaire à proximité. Comme je le vois, c’est juste une unité militaire et un paquet de gens lambda qui se sont réfugiés dans un bunker antiatomique conçu pour fonctionner de manière autonome.

            Juste pour le plaisir de contredire, la survie d’une espèce n’est pas liée à son potentiel dominateur ; elle est liée à sa capacité à s’adapter. D’ailleurs, pour autant que je sache, l’évolution n’a pas été témoin d’extermination, juste de lentes ou très accidentelles (aka météorite vs dinosaures) extinctions.

        • Nathalie dit :

          Je pense que tu es dans le bon thème Lentille : extinctions partielle de l’humanité.
          Et d’après moi, ça va être un thème de la saison 3, ALIE (ou quoi/qui que ce soit derrière cette IA) a voulu éradiquer une partie de la population pour équilibrer la planète, créer un monde meilleur, repartir de zéro,…
          C’est un thème récurrent dans beaucoup de livres, films,… et même si ça fait mal au cœur de le dire, je pense aussi que les guerres sont aussi un moyen de réguler la population et c’est pour cela que certains ne font rien.
          Mount Weather regardait les grounders s’entre-tuer et ne faisait rien.
          Les grounders n’étaient pas prêt au début à aider les sky people à libérer les leurs de Mount Weather. Cela a toujours été plus ou moins chacun pour soi.
          Et comme tu dis, ceux qui survivent, sont ceux qui s’adapte, même si Mount Weather a plus ou moins su s’adapter : gros bunker, utilisation du barrage, drainage de la population locale,… ils avaient un gros point faible, ils ne supportaient pas l’air extérieur, d’où leur défaite.
          Après si on en reviens à ton avis d’origine, oui, tout être humain normalement constitué et avec un minimum d’empathie, devrait se sentir mal après avoir tué environ 500 personnes… Mais les épisodes sont tellement dynamiser qu’il ne laisse finalement guère de place à l’émotion.

  4. natou dit :

    pourtant, il me semble bien que le président, dans l’un des épisodes évoque justement le fait qu’ils soient responsables. Raison : le monde allait mal et il fallait changer
    c’est ce qui justifie qu’ils avaient stockés des centaines de tableaux, de musique et bien d’autres choses
    sinon comment les bunkers auraient été aménagés. Cela avait été prévu dès le départ
    ils ne se sont pas planqués dans la 1ère base souterraine militaire venue
    d’ailleurs, quand à la fin de la saison 2, j’ai vue ALIE qui affirme que c’est elle – je n’ai pas compris

    après, pour en revenir aux mountains, ils survivaient en tuant des vies et tous le savaient – donc, je n’ai eu aucune émotion pour eux et dans l’urgence, impossible de trier les bons des mauvais (dommage collatéral)

    • Lentilles dit :

      C’est quand même fraking important comme dommage collatéral… Mais bon, j’ai déjà exprimé plus que largement mon opinion sur le sujet ^^

      Pour moi, le bunker a effectivement été prévu EN CAS d’apocalypse nucléaire, mais sans PLAN pour une apocalypse nucléaire. Comme beaucoup de gens ont de nos jours des abri antiradiation sans qu’une catastrophe nucléaire ne soit prévue. C’est juste de la prévention. He ! Certaines personnes ont des plans de réponse en cas d’invasion zombie, alors il est très probable que l’armée avait pris ses précautions AVANT que le risque ne devienne trop important. Et, si, se planquer dans la première base militaire venue est plus ou moins la marche à suivre dans ce cas de figure. Pour un exemple à une autre échelle mais dans la même veine, je vis dans le voisinage d’une centrale nucléaire, et les instructions en cas d’accident sont exactement : prenez l’iode, écoutez la radio, et si on donne le signal, rendez-vous à l’abri antiradiation le plus proche.

      Pour les tableaux/musique & autres, ça me semble plus des choses amassées à la hâte, mais je ne me souviens plus très bien, donc je peux me planter là-dessus.

      Sinon, tu te souviens vers quel épisode c’était, la déclaration de responsabilité de Dante ? Parce que je ne m’en souviens absolument pas, donc je ne peux pas me positionner là-dessus…

Laisser une réponse

Powered by WordPress | Designed by JB